MENU

  • fr
  • en
  • Infos importantes concernant les mesures Coronavirus Covid-19

    Notre vision

    DUO for a JOB repose sur un double constat :

    • Il existe en France une inégalité d’accès au marché du travail avérée pour les jeunes issus de la diversité et réfugiés où le taux de chômage des immigrés est deux fois plus élevé que celui des personnes d’origine française.
    • Les personnes de plus de 50 ans présentent en France un taux d’activité plus faible que la moyenne dans les pays membres de la zone OCDE, et font face à un manque de valorisation de leurs compétences.

    Notre mission

    DUO for a JOB organise du mentorat intergénérationnel et interculturel afin de faciliter la mise à l’emploi des plus jeunes tout en revalorisant l’expérience des 50+.

    Concrètement, il s’agit d’une relation à travers laquelle une personne expérimentée, “le mentor”, partage ses connaissances et son expérience avec un jeune, “le mentee”, afin de favoriser le développement de ses compétences et de son autonomie, et de lui permettre d’identifier et d’atteindre ses objectifs professionnels. Cette relation (“duo”) repose sur un échange, un apprentissage et une confiance permanente et réciproque.

    Une fois mis en duo, le jeune et son mentor se rencontrent à raison de deux heures par semaine pendant six mois.

    “ AVEC DUO ET MON MENTOR, J’AI RÉUSSI À CROIRE EN MOI-MÊME ET COMMENCÉ À FAIRE LES CHOSES AU LIEU DE PENSER COMBIEN C’EST DIFFICILE. LES CONSEILS PROFESSIONNELS DE MON MENTOR ONT FAIT DES MIRACLES.”

    ANTON, MENTEE CHEZ DUO

    Notre méthodologie

    La clé du succès du programme de mentorat de DUO for a JOB réside dans la mise en oeuvre d’une méthodologie et d’un accompagnement qualitatif et efficace articulés autour de huit grandes étapes.

    1. Les sessions d’information collectives, sont à la fois l’occasion de présenter le projet, de clarifier les rôles de chacun et de répondre à toute question éventuelle.

    2. Si l’intérêt pour le projet se confirme, les futurs mentors / mentees sont reçus individuellement par un coordinateur de l’association afin d’apprendre à mieux connaître leur expérience et leurs attentes.

    3. Les nouveaux mentors suivent une formation initiale qui a pour but de leur fournir les «outils de base» de savoir faire et de savoir être pour devenir mentor.

    4. Sur base de différents critères (secteur d’activité, langues parlées, personnalité, disponibilité, etc.), et en tenant compte des besoins et des compétences respectifs, les coordinateurs constituent les nouveaux duos: c’est la session matching.

    5. La première rencontre est l’occasion pour chacun de faire connaissance et de valider ou non le matching réalisé par l’équipe.

    6. Si le mentee et le mentor confirment vouloir continuer ensemble, une deuxième rencontre est organisée pour signer la convention de mentorat qui clarifie le cadre et les engagements de chacun, et marque « officiellement » le début de la période d’accompagnement.

    7. La période d’accompagnement, durant laquelle les duos vont se rencontrer une fois par semaine, dure maximum six mois. Chaque duo est encadré par un coordinateur de l’association.

    8. Au terme de la période de 6 mois, les participants sont invités à évaluer si le programme a répondu à leurs attentes et si les objectifs qu’ils s’étaient fixés ont été atteints.

    “ LE MENTORAT EST UNE RELATION WIN-WIN, DANS LAQUELLE LE MENTOR APPREND BEAUCOUP LUI AUSSI. LE MENTORAT DANS LE CADRE DE DUO AJOUTE LA DIMENSION D’INTRODUCTION À LA PROBLÉMATIQUE DES JEUNES MIGRANTS ET DE LA SPÉCIFICITÉ DU DIFFICILE ACCÈS À L’EMPLOI POUR CES JEUNES.”

    YVES, MENTOR CHEZ DUO